Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Samedi dernier se tenait à Saint Pol notre assemblée générale en présence d'une vingtaine de personnes. Après avoir fait le bilan de l'année 2016 ainsi que du voyage de François, Martine et Nigel les projets pour 2017 ont été exposés. Puis a suivi le bilan comptable qui est satisfaisant. Et c'est autour d'un pot de l'amitié que s'est achevé cette assemblée.

AG1 AG2

 

 

Nous soutenir

  • Je deviens membre de l'association
  • Je verse mon adhésion pour l'année
  • Je reçois une carte de membre
  • Je reçois un reçu fiscal

 Vous pouvez faire un don :

  • par carte de crédit ou par un compte Paypal :
Suggestion de dons :
Individuel: 25€
Groupe, famille, école: 50€
Membre bienfaiteur: 100€
Autre montant
  • par chèque à l'ordre de SPESS, à envoyer à:

SPESS
c/o Nigel Page-Jones
62 Rue du Port
29250 St Pol de Leon

S.P.E.S.S.

S.P.E.S.S.

Notre association à but non lucratif et à vocation humanitaire, créée en 2008 dans le Finistère, a pour objet de soutenir les populations défavorisées et démunies, plus particulièrement au Togo.
Contribuer au lancement et au développement d'une ferme d’élevage et de cultures traditionnelles dans le petit village de Sagbadaï, situé à 300 kilomètres au nord de la capitale Lomé dans la province de Sokodé, a été un premier moment fort pour l’Association et a permis d’installer une relation de confiance et de respect mutuel avec les villageois, en même temps qu’améliorer les ressources en protéines et en produits frais.
La construction en 2012 d’un bâtiment scolaire en dur (pour les classes primaires) a permis de renforcer les liens et de rappeler l’importance de l’éducation pour le développement. Nous nous donnons comme objectif en 2014 de consolider les bâtiments du collège afin de permettre à plus de jeunes de poursuivre leurs études, à l’issue du cycle primaire.
La santé est une priorité, et il est impératif d’améliorer à court terme la très faible infrastructure locale existante (dispensaire) afin de permettre un accès aux soins pour les plus démunis.