Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

Un terrain pour une ferme

Nous avions initialisé les actions de l’Association en 2008 par la création d’une ferme agro-pastorale. Cette ferme est maintenant autonome et nous avons pensé qu’il serait intéressant de continuer l’expérience, sur des bases légèrement différentes. Nous sommes sur le point de formaliser l’acquisition d’un petit terrain (1 hectare) situé dans un endroit bien tempéré et près de sources, sur lequel ont déjà commencé plantations et cultures maraîchères, et que nous confions à une petite famille de Sagbadaï.

Les tomatesArrosage

Arbre fruitierTopinambour

 

Education, Primaire et Collège

Au rayon des grandes satisfactions, il n’est pas inutile de rappeler que le nouveau collège, construit en un temps record l’année dernière et inauguré en juin, est maintenant parfaitement opérationnel. Avec ses quatre classes, il reçoit depuis la rentrée plus de 80 collégiens, le double de l’année dernière, lorsque les enfants étaient encore accueillis sous des cabanes en branchage. Un Directeur et un nouveau professeur, nommés par l’État, sont venus renforcer l’équipe d’enseignants, dont la grande majorité sont volontaires et payés par les seuls parents d’élèves. 
Nous avons également été enchantés de constater que le bâtiment de l’école primaire (3 classes) que nous avions fait construire il y a 2 ans sert depuis cette année à une classe primaire de CE2 et à 2 classes de jardin d’enfants (maternelles), créées cette année. Avec 55 jeunes élèves de 4 à 6 ans, qui s'initient avec enthousiasme à la vie en communauté et aux premiers apprentissages, sous la surveillance de 2 nouvelles maîtresses, c’est un grand progrès pour cette communauté. 
 
Nouveau collegeClasse college
 
Nous avons profité de notre visite pour mettre la touche finale au bâtiment avec la réalisation des peintures intérieures et extérieures par notre entrepreneur local.
L’enseignement était un peu perturbé par la grève nationale des profs, lors de notre visite, ce qui n’a pas empêché une joyeuse inauguration de ce bâtiment, tout en couleurs et en musique !
Afin de venir en aide aux professeurs, nous avons par ailleurs alloué une aide financière au collège et au primaire, pour acheter livres et documents pédagogiques, certains professeurs n’ont même pas de livres pour leur enseignement !
Et enfin, nous avons créé une bourse SPESS pour le meilleur élève de troisième chaque année, afin de lui permettre d’aller au lycée (à Sokodé) pendant trois ans, en assurant ses dépenses de vie (logement, nourriture).
 
Inauguration primaire 2Peinture primaire
 
 

Le dispensaire à Sagbadaï

La priorité 2015 : le dispensaire et la Santé…
Après nos interventions des années passées plutôt consacrées à l’Éducation, nous avions décidé, en accord avec nos membres, de porter nos efforts sur la Santé, en particulier au bénéfice de la rénovation du petit dispensaire de Sagbadaï et des villages environnants. Environ 600 dispensaire ou USP (Unité de Soins Périphérique) existent au Togo, animés par de petites équipes médicales sous la responsabilité d’un infirmier. Très peu de médecins (quasiment aucun en campagne), des spécialistes qui se comptent sur les doigts d’une main (1 pédiatre et 1 gynécologue pour 600 000 habitants dans la région Centrale...), un CHR et un petit hôpital à Sokodé, c’est donc vers les dispensaires que sont dirigés les habitants pour la quasi totalité des soins et des prescriptions. Si l’on ajoute que la notion de sécurité sociale n’existe pratiquement pas, on comprend l’intérêt qu’il y a à renforcer la qualité de ces établissements locaux. La santé et la prévention de plus de 3500 habitants de Sagbadaï et des villages environnants en dépendent. 
 
Table daccouchementplafond dispensaire
 
Après plusieurs réunions de travail avec les équipes et le comité, les priorités ont été définies de la façon suivante :
- Rénovation de l’adduction d’eau (raccordement au puits, pompe immergée, groupe électrogène, tuyauteries intérieures et robinets)
- Installation sommaire de l’électricité (quelques points d’éclairage, via groupe électrogène). A noter que le raccordement électrique est annoncé au village pour la fin de l’année...
- Constructions de douches extérieures pour les patients du dispensaire et pour le logement attenant de l’infirmier.
- Réparation du dispensaire (fissures, plafond, ouverture)
- Remplacement des carrelages de la salle et de la table d’accouchement.
- Et bien sûr fourniture de médicaments de base (anti-douleurs, antibiotiques, anti-inflammatoires)
 
Medicament pour dispensairebebe malade
 
 

Sejour Sagbadaï mars 2015

Après quelques jours de récupération (et de réadaptation climatique), suite au retour de Nigel et François lundi dernier après 3 semaines au Togo, voici une première synthèse de la mission "Sagbadaï 2015 ».
 
Tout d’abord, un grand grand merci à toutes et à tous pour vos adhésions et pour vos dons qui rendent possibles les actions et les interventions de notre Association SPESS auprès des habitants de Sagbadaï et des environs. Nous pouvons témoigner de la grande précarité de tous, professeurs, petits paysans, parents et enfants, mais aussi de leur immense plaisir à participer à nos côtés à l’amélioration de leur condition. 
Ils adressent à nos membres et donateurs un salut fraternel et reconnaissant, et nous souhaitent une longue et belle vie.
 
 Renforcer la présence de notre Association sur place...
Avant de partir pour cette dernière mission, nous avions décidé de renforcer notre présence sur place à Sagbadaï, en organisant la continuité de nos actions en notre absence, et en faisant connaître notre Association auprès des Autorités :
- Une Association soeur SPESS Sagbadaï a donc été formellement mise en place, gouvernée par un bureau de 9 membres, sous la présidence de l’actuel président du Comité Villageois de Développement de Sagbadaï. C’est à ce comité que nous confierons la réalisation des projets sur place, une fois confirmés les budgets et les priorités. Et afin de nous assurer du support des Autorités, en cas de besoin, nous avons été présenter notre Association auprès du responsable du Canton (le "Chef Canton"), puis chez le Préfet de Sokodé, et enfin auprès du Chef médecin en charge de la Santé au niveau régional. Autant de contacts fort appréciés par nos hôtes et qui pourront faciliter nos actions sur place, nous l’espérons.
 
D'autres articles vont suivre::
 
Togo 2015 NPJ tele 85Togo 2015 NPJ tele 89Tairou 68 32Tonton pentax 65
 
 
 

Initier et suivre...

Visite aux Autorités (suite)...

Nous avons pu enfin rencontrer le Préfet de Sokodé, ancien Directeur régional de l'Agriculture et de la pêche, ce lundi matin à la préfecture. Nous étions accompagné de notre ami Taïrou et du chef de village de SagbadaÏ.
L'entretien a été très cordial, nous avons échangé sur notre Association et les priorités en cours, l'éducation et la santé. Le Préfet s'est montré très intéressé et nous encourage chaleureusement à persévérer dans nos actions, pour le bien de la communauté. Nous avons offert au Préfet casquettes et tee-shirt au nom de notre Association, et fait quelques photos pour notre site et les médias sociaux...

Mardi matin, nous nous sommes rendu dans un des hôpitaux de Sokodé, pour y rencontrer le docteur Sablikou Oladé, Directeur Préfectoral de la Santé (DPS), en charge de l'ensemble des personnels de santé et des équipements (dispensaires) au niveau de la Préfecture. Nous étions accompagnés de l'infirmier de Sagbadaï, Nicolas Lamatetou, et de Taïrou. Là encore, l'accueil a été excellent, et le jeune médecin-chef nous a remercié pour nos actions. Nous avons parlé médicaments, dont la fourniture permet de mieux soigner et incidemment de mieux équilibrer le budget du dispensaire. Lors de notre prochain voyage, nous coordonnerons avec les Autorités Togolaises et Françaises l'envoi des médicaments prioritaires, afin de nous affranchir des contraintes douanières (la récupération et l'envoi de médicaments sont en effet soumis à des règles internationales formelles).

Enfin, rencontre hier mardi soir avec un jeune pédiatre du CHR de Sokodé, le docteur Yvon Agbeko, rencontré à la sortie d'un séminaire. Nous allons visiter son service au CHR mercredi soir. On s'attend au pire...

Les actions en cours, point de situation...

Nous avons mis la priorité ces derniers jours pour assurer le lancement des chantiers définis pour le dispensaire. Pas facile de se mettre d'accord avec certains entrepreneurs, qui préfèrent encaisser le plus possible d'argent pour acheter les fournitures, avant de commencer le travail...Il est vrai que la fourniture de certains équipements nécessitent un voyage à Lomé et un paiement immédiat, nous sommes donc obligés de composer, dans des limites raisonnables.

Côté bâtiment du primaire, les peintures intérieures et extérieures sont en cours depuis vendredi. Fin espérée des travaux mardi soir, pour une inauguration vendredi après-midi, avant notre départ, en présence des autorités locales.

Les enseignants du primaire et du collège nous avaient déjà fait part de leurs manques d'équipements ou de matériel, et ont formalisé leurs souhaits. Nos priorités autour du dispensaire ne nous permettront pas de grosses dépenses sur ce secteur, mais nous avons néanmoins alloué un petit budget au primaire et au collège, principalement pour acheter des livres aux professeurs (dont certains sont enseignants volontaires, donc sans salaire). On peut déjà anticiper de grosses dépenses à venir à partir de l'année prochaine : toiture des anciens
bâtiments du primaire à refaire, nouveau bâtiment pour le jardin d'enfants à construire, peut-être même agrandissement du collège si le succès du démarrage actuel se confirme,  et un lycée un jour ?
Nous avons par ailleurs pratiquement validé la création de bourses annuelles afin de permettre au meilleur élève de troisième du nouveau collège de Sagbadaï de fréquenter le lycée de Sokodé pour y passer le bac. Il est très difficile aujourd'hui pour une famille non fortunée d'envoyer un enfant au lycée, il faut en effet pouvoir se loger et se nourrir sur place, sans ramassage scolaire !

Achat du terrain : un terrain très bien situé et bien irrigué par des ruisseaux a été identifié, terrain sur lequel notre ami Moïse a beaucoup travaillé depuis quelques mois (plantation de tomates, melons, carottes, topinambours, choux, oignons, échalotes, cultures traditionnelles, arbres fruitiers, etc.). Nous laisserons à l'association locale le budget nécessaire à l'achat formel et au
bornage du terrain ! La saison des pluies approche et la saison du maïs arrive vite, pour une récolte à la fin de l'été, indispensable pour la nourriture de base des familles au Togo.

Attention, gros dossiers en cours.

Les priorités du dispensaire, point de situation...

La réunion de travail de jeudi dernier avec l'équipe médicale et le bureau de la nouvelle association locale SPESS Togo a permis de définir les priorités 2015, à l'intérieur d'un budget fixé.

  • Le projet principal concerne l'eau, avec la réfection complète du système de pompage, totalement grippé depuis des années : installation d'une nouvelle pompe immergée, d'un réservoir de 2000 litres, d'un groupe électrogène adapté, et d'une tuyauterie neuve pour la distribution dans 4 points du dispensaire. Le choix du groupe électrogène, plutôt que le panneau solaire, a été fait en raison de son coût plus raisonnable compte tenu des autres urgences, d'autant plus que l'électricité est annoncée par l'État à Sagbadaï pour la fin de cette année (si les promesses pré-électorales sont tenues...), et un groupe électrogène sera toujours le bienvenu en cas de futures pannes d'électricité, plutôt régulières au Togo.
    Nous profiterons de l'installation de ce groupe électrogène pour équiper le dispensaire d'un câblage minimum pour éclairer les pièces principales en cas de travail de nuit. La question du frigo sera étudiée plus tard, en fonction des modifications d'organisation des campagnes de vaccination.
  • Le deuxième projet va permettre de rafraîchir l'infrastructure du dispensaire : réparation de certains plafonds et fissures, ouverture d'une porte, réfection du carrelage de la salle d'accouchement, entre autres.
  • Troisième et dernier dossier pour cette année, la construction de douches (extérieures) pour les patients, et d'une douche pour le logement de l'infirmier, proche du dispensaire.
    Nous espérons que les travaux seront lancés avant notre départ, mais en tout état de cause, l'équipe sur place a les éléments et les ressources financières pour initialiser les dossiers. Nous devrons néanmoins relancer un appel à nos membres pour collecter des ressources financières complémentaires.

Le dossier piles...

Nous avions laissé à une petite équipe locale le soin de suivre le plan d'actions défini par Max l'année dernière : les difficultés de communication ne nous avaient pas permis de mettre à jour nos informations, et nous avons été plutôt agréablement surpris du bon suivi des actions. Les piles ne trainent plus sur les terrains, en particulier à l'école primaire, les petits containers laissés à disposition sont remplis, les séances de sensibilisation à destination des autres quartiers de Sagbadaï ont été effectuées et les enfants ont bien intégrés les risques.
Nous avions en projet la construction d'un petit local de stockage des containers, mais le devis reçu en notre absence explose notre budget. Dommage pour cette année, nous continuerons à stocker dans un local désaffecté, et nous avons remis d'autres containers à l'équipe locale pour continuer la collecte...

Visite aux Autorités...

Nous avions négligé de présenter notre Association aux Autorités locales et régionales, et nous avons entrepris cette année de combler cette lacune, avec l'aide de nos amis sur place. Nous reviendrons dans un prochain article sur l'organigramme et l'organisation politiques des différents responsables de la société Togolaise.
Nous avions commencé par faire une visite de courtoisie aux autorités de police la semaine dernière, avec la rencontre du commissaire et de son adjoint. Nous avons bien sûr rencontré le chef de village de Sagbadaï (qui est dorénavant un des membres de notre association soeur), puis le président du développement du canton, à qui nous avons annoncé la mise à disposition d'une petite enveloppe financière pour les urgences.
Ce matin, réunion au sommet avec le chef Canton, autorité « politique » incontournable : ce dernier, entouré de ses adjoints et famille, apprécie particulièrement nos actions et nous a remercié chaleureusement pour nos actions, en particulier la création du collège. Nous lui avons remis casquettes et tee-shirts de Spess.
Nous avions également rendez-vous avec le Préfet de Sokodé, mais ce dernier a été appelé d'urgence à Lomé. Nous avons été reçu par son secrétaire général, mais la réunion est maintenue et remise à lundi matin...

Spess Togo est né.

Une nouvelle Association locale...

Au cours du week-end, nous avons créé notre Association soeur SPESS Togo dont le bureau a été mis en place sous l'autorité de son Président élu, Taïrou Kondo, l'actuel président du CVD, le Comité Villageois de Développement. Le principe de coopération entre SPESS France et SPESS Togo a été défini, ce qui permettra la continuité d'actions après notre départ :
Nous définissons et imposons les axes prioritaires (par exemple priorité au dispensaire, pour 2015) ainsi que les budgets disponibles par grand chantier, et nos amis Togolais affineront le plan d'actions et suivront l'exécution des travaux après notre départ. Nous mettrons les ressources financières à disposition via un compte bancaire, et avons défini ensembles un processus de suivi des actions et des dépenses et quelques règles de communication. Nous avons remis au bureau SPESS Togo un téléphone mobile, un appareil photos numérique, et un ordinateur portable afin de faciliter les envois de photos et la messagerie entre eux et nous.

Visites aux établissements scolaires...

Suite à cette action, nous avons rencontré l'ensemble des instituteurs et professeurs de l'école primaire et du nouveau collège, afin de faire le point sur leurs besoins urgents, sachant que la majorité de notre budget sera réservé au dispensaire : nos bâtiments ont beaucoup de succès. Le bâtiment de l'école primaire (qui va recevoir ses couches de peinture et de crépis le week-end prochain) sert à deux nouvelles classes de jardin d'enfants (enfants de 3, 4 et 5 ans), et à une classe de CE1. Deux nouveaux instituteurs ont été nommés, suite à l'augmentation des effectifs. Le nouveau collège a vu quant à lui le nombre d'élèves passer de 40 à plus de 80 cette année (42 élèves en sixième, 26 en cinquième, 12 en quatrième, mais seulement 5 en troisième). Le collège n'est pas gratuit, et malgré l'arrivée d'un nouveau Directeur et d'un professeur supplémentaire payés par l'État, c'est encore aux parents à assurer la majorité des salaires des autres professeurs, et beaucoup ne peuvent faire cet effort financier.
Nous proposerons une petite enveloppe financière à chaque établissement pour répondre aux urgences les plus criantes, comme la fourniture de livres scolaires pour les professeurs.

Le dispensaire...

Réunion demain matin au dispensaire avec l'infirmier et quelques membres du Bureau pour fixer le plan d'actions détaillé sur 2015, à l'intérieur du budget défini a priori : les actions porteront autour des problématiques de l'électricité et de l'eau, sans oublier la réfection de la table d'accouchement, et les problèmes de latrines et de douches. Tout ne pourra probablement pas être réalisé cette année, mais les devis déjà reçus devraient nous permettre de lancer certaines actions très rapidement.

Le canton...

Le village de Sagbadaï fait partie d'un canton comprenant une dizaine de villages ainsi qu'une dizaine de quartiers de la ville de Sokodé. Les actions de développement du canton sont discutés et définis par un comité de Développement spécifique, animé par des représentants des villages et quartiers, sous l'autorité d'un Président. Nous avons l'avantage de bien connaitre cette personne, et lui avons proposé la mise à disposition d'un petit budget pour les premières nécessités, ce qui permettra d'agrandir un peu notre rayon d'actions sur les villages alentour, et faire mieux connaitre SPESS. Les développements des villages et des cantons sont entièrement dépendants des ressources financières amenées par des Associations comme la nôtre ou par des ONG Internationale (comme Plan Togo).
Des réunions avec le Chef canton et le Préfet sont prévues vendredi, si tout se passe bien, afin d'officialiser nos actions et de mieux faire connaitre notre Association, gage d'efficacité.

Un terrain...

Nous avons toujours en prévision l'acquisition d'un petit terrain agricole pour lancer quelques actions et expérimentations, et permettre à une ou deux familles nécessiteuses de cultiver et se nourrir. Un terrain est en cours d'analyse, et nous espérons conclure l'action avant notre départ dans une dizaine de jours.

Le Départ

Départ imminent pour le Togo de Nigel et François, les valises pleines (60 kilos de maillots de sport, cadeaux, matériels pour le dispensaire, quelques médicaments, jouets pour les enfants, crayons...).
Arrivée ce soir à Lomé et départ demain matin tôt en autocar pour Sokodé (300 kms, 5 à X heures de route, à fond...).
Nous profitons des quelques heures d'attente à Roissy pour affiner le plan d'actions, passer les derniers mails, et nous préparer au changement...!
À bientôt ici ou sur Twitter ou Facebook.

photo

 

Le Prochain Départ

Le 3 mars François et Nigel partent à Sagbadaï pour 3 semaines. Le programme est chargé!! Tout d'abord l'accent sera mis sur le dispensaire ou tout est à faire et tout d'abord l'acquisition de panneaux solaires qui permettrent l'utilisation d'un frigo pour conserver médicments et vaccins. Une pompe sera aussi installé pour l'eau courante ainsi que des latrines. La misérable salle d'accouchement sera aussi tout rénové

Nous soutenir

  • Je deviens membre de l'association
  • Je verse mon adhésion pour l'année
  • Je reçois une carte de membre
  • Je reçois un reçu fiscal

 Vous pouvez faire un don :

  • par carte de crédit ou par un compte Paypal :
Suggestion de dons :
Individuel: 25€
Groupe, famille, école: 50€
Membre bienfaiteur: 100€
Autre montant
  • par chèque à l'ordre de SPESS, à envoyer à:

SPESS
c/o Nigel Page-Jones
62 Rue du Port
29250 St Pol de Leon

S.P.E.S.S.

S.P.E.S.S.

Notre association à but non lucratif et à vocation humanitaire, créée en 2008 dans le Finistère, a pour objet de soutenir les populations défavorisées et démunies, plus particulièrement au Togo.
Contribuer au lancement et au développement d'une ferme d’élevage et de cultures traditionnelles dans le petit village de Sagbadaï, situé à 300 kilomètres au nord de la capitale Lomé dans la province de Sokodé, a été un premier moment fort pour l’Association et a permis d’installer une relation de confiance et de respect mutuel avec les villageois, en même temps qu’améliorer les ressources en protéines et en produits frais.
La construction en 2012 d’un bâtiment scolaire en dur (pour les classes primaires) a permis de renforcer les liens et de rappeler l’importance de l’éducation pour le développement. Nous nous donnons comme objectif en 2014 de consolider les bâtiments du collège afin de permettre à plus de jeunes de poursuivre leurs études, à l’issue du cycle primaire.
La santé est une priorité, et il est impératif d’améliorer à court terme la très faible infrastructure locale existante (dispensaire) afin de permettre un accès aux soins pour les plus démunis.